Prix Rolex 2016, prix tarifs Breitling, Patek Philippe, Audemars Piguet, montres Richard Mille, Jaeger lecoultre

Prix Rolex 2015, prix tarifs Breitling, montres Richard Mille, Jaeger

Actualité et information sur les montres de luxe, de haute horlogerie et de collection depuis 2004 par Fabrice Gueroux




​Rotonde de Cartier Grande Complication : une triple complication au service des passionnés


La montre rotonde de Cartier Grande Complication Calibre 9406 MC est encore une fois le fruit de la prouesse technique des horlogers de la maison. Créée à la suite de 5 années de développement, 15 semaines de fabrication, 10 semaines de décoration et finition et enfin 5 semaines d’assemblage les 578 composants qui donnent naissance à ce garde-temps au mouvement à remontage automatique d’une épaisseur de 5,49 mm réunissent 3 grandes complications, un quantième perpétuel, une répétition minute et un tourbillon volant. Cette nouveauté certifiée Poinçon de Genève sait, à l’image de la maison Cartier, réunir élégance et prestige dans son boîtier en platine à l’excellence d’un mouvement squelette extra-plat.




3 grandes complications dans un mouvement :

Le tourbillon volant : Placé à 12h il s’impose comme une pièce maîtresse du garde-temps. Ce tourbillon bénéficie d’une cage en titane dont la légèreté optimise la chronométrie en contrant les effets de la gravité. D’un point de vue esthétique, il est intéressant de noter que l’absence du pont supérieur sublime la rotation du tourbillon volant du calibre 9406 MC.

La répétition minute : Considérée comme l’une des complications les plus prestigieuses, elle est une de mes favorites. Cette complication a ce côté magique et unique en faisant vibrer la vie même du garde-temps à nos oreilles. Transposer la lecture du temps par un timbre intemporel qui raisonne en nous permet d’écouter l’heure à la demande, c’est un autre rapport que le visuel à une montre. Cette répétition possède deux particularités, non seulement elle affiche du côté visible du cadran les timbres et marteaux qui donnent naissance aux tonalités acoustiques mais elle libère également le volant d’inertie de son pont supérieur, le rendant lui même «volant». Le mécanisme horloger du «tout ou rien» permet à ce garde-temps de ne pas activer la répétition minute de manière partielle pour ne pas avoir une indication erronée de l’heure. 

Le quantième perpétuel : Enfin le QP qui demande un réglage tous les 100 ans indique la date selon qu’un mois soit de 30 ou 31 jours mais prend aussi en compte les années bissextiles. A la fois calendaire et astronomique, il est conçu pour rattraper le retard inhérent au calendrier grégorien qui compte 365,25 jours par année et impose un ajustement tous les quatre ans. C’est donc encore une fois le fruit de véritable recherches et de mise en exergue d’un savoir-faire horloger toujours en quête d'innovation et de perfectionnement. 

Au premier regard, ce garde-temps joue sur la transparence grâce à la préciosité d’un cadran ajouté en or 18 carats et à la maîtrise du squelettage de son mouvement qui permet de sublimer la beauté et la complexité du mouvement 9406 MC et des ses attributs. Un squelettage demande toujours un certain savoir-faire mais aussi de parfaire l’esthétique du mouvement. Sur ce mouvement, l’anglage des ponts, l’étirement des flancs, le sertissage des rubis et le poli des moulures sont visibles et demandent ainsi un travail d’une précision et d’une qualité exceptionnelle. 

Ce calibre, remontage automatique, trouve son énergie grâce au micro-rotor en platine aux finitions guillochées et Côtes de Genève. Cette construction innovante de ce micro-rotor permet une démultiplication de la vitesse de remontage tout en limitant la perte d’énergie. 

Calibre 9406 MC
Calibre 9406 MC
Caractéristiques techniques : 

Montre Rotonde de Cartier Grande Complication Squelette Répétition minutes, tourbillon volant, quantième perpétuel, squelette, Calibre 9406 MC à remontage automatique, certifiée Poinçon de Genève 
Boîte 45 mm en platine 950‰ Couronne perlée en platine 950‰ ornée d’un saphir cabochon bleu Aiguilles en forme de bâtons, pommes ou marteaux en acier bleui Bracelet en alligator noir Boucle déployante à double réglage en or gris 18 carats 
Épaisseur du boîtier : 12,6 mm Glace et fond saphir Étanche à 3 bars (~30 mètres) 
Mouvement mécanique Manufacture à remontage automatique, calibre 9406 MC. Complications répétition minutes, tourbillon volant, quantième perpétuel, squelette 578 pièces dont 47 rubis 
Diamètre d’encageage : 15 lignes 1⁄2, soit 35 mm 
Diamètre total : 39,3 mm Épaisseur du mouvement : 5,49 mm 
Fréquence : 21 600 alternances / heure 
Réserve de marche d’environ 50 heures 


Alison GUEROUX