Prix Rolex 2016, prix tarifs Breitling, Patek Philippe, Audemars Piguet, montres Richard Mille, Jaeger lecoultre

Prix Rolex 2015, prix tarifs Breitling, montres Richard Mille, Jaeger

Actualité et information sur les montres de luxe, de haute horlogerie et de collection depuis 2004 par Fabrice Gueroux




BREGUET REINE DE NAPLES PRINCESSE MINI 9807 & 9808


Dès sa fondation en 1775, la Maison Breguet s’est distinguée par la réalisation de garde-temps exceptionnels alliant savoir-faire technique et esthétique irréprochable. Le public de l’époque ne s’y est pas trompé et au succès s’est joint le prestige, puisque la Maison Breguet a compté parmi sa clientèle la reine Marie-Antoinette, Napoléon Bonaparte ou encore Caroline Murat, reine de Naples. La réputation de Breguet était telle qu’il devint membre du bureau des Longitudes et Horloger de la Marine Royale, pour laquelle il réalisa des chronomètres de marine. Sous la direction de Marc A. Hayek, la Maison s’est affranchie des tabous horlogers en explorant de nouvelles possibilités et des matériaux inédits au service de nombreuses innovations. Cette année Breguet nous présente de somptueuses nouveautés.



En 1810, Abraham-Louis Breguet crée pour Caroline Murat, Reine de Naples, la première montre-bracelet. Ce garde-temps se distingue par la délicate forme de son boîtier dont les courbes élégantes sont une ode à la féminité et ne sont pas sans évoquer l’origine de toute vie. Cette montre à la forme si emblématique se démarque également par son mouvement. En effet, alors que de nombreux horlogers réservent l’horlogerie mécanique aux hommes, Breguet conçoit dès ses débuts des garde-temps mécaniques destinés aux femmes. Cette année, la collection Reine de Naples s’enrichit de deux nouvelles déclinaisons qui devraient ravir les poignets les plus menus. Ces Reine de Naples Princesse Mini aux dimensions de 32,7 mm x 27,3 mm sont un concentré du pouvoir de séduction de la collection. La première déclinaison se présente dans un boîtier en acier doté d’un mouvement à remontage automatique. Son cadran bombé est en nacre naturelle blanche perlée tandis que les grands index sont réalisés en marqueterie de nacre naturelle blanche. Il s’agit là d’un véritable tour de force, la nacre étant particulièrement fragile et son utilisation pour de la marqueterie d’autant plus délicate. Une seconde déclinaison avec boîtier en or rose a également été réalisée. Abritant le même mouvement que la version acier, elle présente un cadran légèrement différent. Toujours bombé, ce dernier est fait de nacre de Tahiti. Autre particularité propre à la version en or rose, la boule qui sert d’attache au bracelet est sertie tandis que la couronne arbore un diamant briolette.


Caractéristiques techniques : RÉF. 9807ST/5W/922
 
 

Boîtier en acier de forme ovoïde galbé, à carrure finement cannelée. Fond saphir. Dimensions 32,70 x 27,30mm. Étanche à 3 bar (30m).
 
 

Cadran en nacre naturelle blanche perlée, individuellement numéroté et signé Breguet. Tour d’heures décentré à 6h. Index en chiffres romains réalisés en marqueterie de nacre naturelle blanche. Aiguilles Breguet à «pomme évidée» en acier bleui.
 
 

Mouvement mécanique à remontage automatique, numéroté et signé Breguet. Cal. 586/1. 63/4 lignes. 29 rubis. Réserve de marche de 40 heures. Masse oscillante en platine 950 guillochée à la main. Echappement à ancre suisse en ligne. Balancier Breguet. Spiral en silicium. Fréquence 3 Hz. Ajusté dans 6 positions.
 
 

Disponible également en or rose 18 carats avec attache et couronne serties : Référence 9808BR/5T/922 0D00