Prix Rolex 2016, prix tarifs Breitling, Patek Philippe, Audemars Piguet, montres Richard Mille, Jaeger lecoultre

Prix Rolex 2015, prix tarifs Breitling, montres Richard Mille, Jaeger

Actualité et information sur les montres de luxe, de haute horlogerie et de collection depuis 2004 par Fabrice Gueroux




CHRONOSWISS : DOUBLE TITRE DE CHAMPION POUR LA WRISTMASTER :


Double titre de champion pour la Wristmaster: Chronoswiss présente la première montre de navigation automatique à bracelet Pour que d'emblée les choses soient claires, nous n'avons encore jamais connu de tel instrument de toute l'histoire de la montre à bracelet, somme toute vieille de 430 ans. Ce constat s'applique au même titre à la technique, au design et à l'équipement. Tout est tellement exceptionnel, que cela ne pouvait provenir que de la fabrique de montres munichoise Chronoswiss. À sa tête se trouve comme on le sait Gerd-Rüdiger Lang, un perfectionniste à l'imagination débordante, au fait des moindres subtilités se rapportant à la fabrication de montres. Sa longue carrière couronnée de succès, son amour incommensurable pour le métier de chronographe, de même que sa passion pour les Oldtimers prestigieux, sont à l'origine de la notoriété acquise à travers des montres aux multiples sources d'inspiration. Parmi ces dernières, on compte aussi bien des montres à gousset que des régulateurs, des montres de navigation, sans oublier bien sûr des montres à bracelet. Ce savoir-faire minutieusement acquis a finalement abouti à une première mondiale spectaculaire du nom de " Wristmaster " qui fera ses débuts au Baselworld 2008.



Wristmaster: Chronoswiss
Wristmaster: Chronoswiss

Force est de constater que cette nouvelle venue révolutionnaire ne s'adresse pas à des natures sensibles aux poignets filigranes. Ses dimensions impressionnantes de 84 x 42 en sont bel et bien la preuve. C'est le nombre exact de millimètres que fait la console sur laquelle s'exécute l'acte chronométrique varié et surtout flexible. Ici en effet, sont logés deux montres : l'une permettant d'évaluer le temps, si précieux parce qu'irrémédiable et une seconde pour chronométrer de quelconques laps de temps. Toutes deux sont totalement indépendantes l'une de l'autre, mais fonctionnent de façon purement mécanique, comme le veut la subtile philosophie du fondateur de l'entreprise. Lequel des deux mouvements sera placé à droite ou à gauche est une décision qui revient au seul futur propriétaire de ce bolide unique. Ici comme ailleurs, le calibre automatique qui, en dehors de sa finition de grande précision et de son individualisme parfait, correspond au ETA 2892-A2, indique les heures, les minutes et les secondes à l'aide d'aiguilles, quant à la date, elle s'affiche dans un guichet situé au niveau du " 6 ". Avec une épaisseur de 3,6 mm, le mouvement fait partie des représentants particulièrement plats de sa catégorie. Le diamètre est de 25,6 mm, la fréquence du balancier à vis est de quatre hertz et l'autonomie de marche, de 42 heures.

Le calibre C.751 est prévu pour assurer le chronométrage de laps de temps quelconques allant d'un huitième de seconde à douze heures. Là aussi, un rotor central à roulement à billes tend le ressort de traction dont la force permet une autonomie de marche de 42 heures. Les fonctions de démarrage, d'arrêt et de remise à zéro sont activées par le biais de deux poussoirs ergonomiques placés sur le haut et d'un changement à coulisse. Un engrenage à oscillation effectue le couplage et le découplage du mécanisme de chronométrage. Les connaisseurs savent peut-être déjà que pour ce qui est du mouvement d'une taille de 30 mm et de 7,9 mm d'épaisseur, il ne peut s'agir que du célèbre ETA 7750, dont Chronoswiss a purement et simplement retiré les aiguilles. Chronoswiss a repris la boucle à baïonnette extrêmement pratique, absolument fiable et donc brevetée, de l'admirable " Grand Régulateur ", la montre à gousset pour poignet. Une seule manipulation suffit à détacher ce boîtier étanche jusqu'à 3 paliers (30 mètres de profondeur), avec lunette cannelée et rotative dans les deux sens. Une seconde manipulation suffit à le remettre en place. Cette construction flexible offre de multiples possibilités - il permettra aussi d'agrandir cette famille de modèles.

L'idée de cette montre à bracelet novatrice n'est pas le fruit du hasard. Elle résulte du passé de Gerd-Rüdiger Lang : dans les années 70, ce passionné d'automobile a participé au tournage du film sur les voitures de course " Les 24 heures du Mans ", dans lequel jouait Steve McQueen et il y chronométrait les temps. Il a de plus été chronométreur de formule 1 et a même assuré la fonction de chronométreur officiel des jeux olympiques de Moscou. Jusqu'à aujourd'hui, le fondateur de Chronoswiss affiche sa passion pour les Oldtimers en participant à différents rallyes et à travers la Chronoswiss Classic, une manifestation automobile organisée par l'entreprise. Rien de surprenant alors, à ce que cet amour pour les voitures rapides se reflète dans la collection à travers le Bordmaster, de la famille du Timemaster, qui combine un compteur (Stopmaster) à une Bordtimer qui elle, indique l'heure. Ces deux montres sont destinées à équiper des tableaux de bord de voitures historiques et ont déjà contribué à la victoire de nombreuses équipes de rallyes. Grâce à la Wristmaster, les inconditionnels de sports motorisés pourront désormais porter leur montre de bord au poignet.

WRISTMASTER
WRISTMASTER

Modèle : Wristmaster Kit de montres de navigation sous forme de montre à bracelet

Références : CH 2703 Wristmaster (kit de montres de navigation)
CH 2803 Wristtimer (montre normale)
CH 7503 Wristcounter (compteur)

Affichages : CH 2803 : heures, minutes, date, grande seconde
CH 7503 : heures, minutes, grande seconde

Boîtier : 84 mm x 42 mm x 20 mm d'épaisseur boîtier massif en acier inoxydable, montres positionnées en console et détachables par le biais d'une boucle à baïonnette, avec lunette cannelée et bague rotative ; plaque de montage et boîtier brossés, verre saphir antireflet d'un côté, pour le dessus et le fond, couronne et poussoirs massifs en acier inoxydable, barrettes de bracelet vissées avec système Antibloc, étanche jusqu'à 30 mètres

Mouvement : deux mouvements automatiques autonomes, totalement distincts l'un de l'autre

CH 7503 : calibre Chronoswiss C. 751, 13 1/4 ''', ø30 mm, 7,90 mm d'épaisseur, 25 rubis, 4 Hz., 28 800 alternances/heure, rotor squelette, pare-chocs Incabloc, avec régulation de précision pour la raquette

CH 2803 : calibre Chronoswiss ETA 2892-A2 peaufiné avec remontoir automatique, guichet de date au niveau du 6, 11 1/2 ''', ø25,60 mm, 3,60 mm d'épaisseur, 21 rubis, 28 800 alternances/heure, rotor squelette, pare-chocs Incabloc, avec régulation de précision pour la raquette

Cadran : cadran massif métallique, cadran ou chiffres en Super-LumiNova C3 (sans radiation), aiguilles métalliques avec masse lumineuse Super-LumiNova C3 (sans radiation)

Bracelet : en pur cuir de croco ou de boeuf