Prix Rolex 2016, prix tarifs Breitling, Patek Philippe, Audemars Piguet, montres Richard Mille, Jaeger lecoultre

Prix Rolex 2015, prix tarifs Breitling, montres Richard Mille, Jaeger

Actualité et information sur les montres de luxe, de haute horlogerie et de collection depuis 2004 par Fabrice Gueroux




CONCORD C1 BIRETROGRADE


Concord met en scène une double complication rétrograde alliant date et jour de la semaine, dans un univers où l’ingénierie le dispute au design. Taillée dans le platine ou l’or rose, la C1 Biretrograde ne laisse rien au hasard. Elle exploite le concept de construction emblématique de la marque pour proposer une lecture du temps contemporaine et audacieuse.




CONCORD C1 BIRETROGRADE
CONCORD C1 BIRETROGRADE

Pilotée par un mouvement à remontage automatique Concord C101, la C1 Biretrograde est un concentré d’excellence édité en série limitée de 50 exemplaires en platine et 150 exemplaires en or rose.

Boîtier imposant, combinaison de matériaux, cadran multi-strates transparent : la mécanique du temps s’affiche sous 3,3 mm de glace saphir sans jamais perdre en lisibilité. Le tour d’heure, légèrement décentré afin de libérer de l’espace aux indications rétrogrades, s’installe sur un disque saphir au-dessus des rouages. Le jeu de transparence est rompu à 12h par une ouverture franche sur le balancier. Solidement bâties en platine ou en or et flanquées d’index appliques luminescents, les aiguilles des heures et minutes survolent l’armature sombre du calibre. La structure est renforcée par trois vis qui participent au tempérament de la pièce.



CONCORD C1
CONCORD C1

Date et jour rétrogrades se déploient en arcs de cercle parfaitement symétriques, les premiers à 4h, les seconds à 7h. Leurs aiguilles au style épuré, quasi industriel, accentuent l’esprit ultra-contemporain de la montre. Outre leur design, ces affichages présentent une complexité indéniable pour maintenir la précision : le retour instantané des aiguilles s’effectue en moins d’un 1/10ème de seconde d’un point à l’autre de l’arc de cercle. Le système de came en est d’ailleurs visible. L’énergie transmise au mouvement dépend d’un mécanisme-ressort sophistiqué qui conjugue force, précision et légèreté pour une fiabilité maximale.



CONCORD C1 BIRETROGRADE

La construction en strates du cadran tire profit de la profondeur de champ pour mettre en valeur les engrenages. Les effets de contrastes, d’ombre et de lumière, ainsi que les finitions – traitement chimique noir, décors perlés ou en Côtes de Genève, polissage mat ou brillant… - donnent du corps à la lecture du temps.

Le boîtier en métal précieux demeure lui aussi fidèle à l’ADN de la marque : robustesse à toute  épreuve, ceinture de protection gainée de caoutchouc vissée latéralement, épaisse glace saphir traitée anti-reflet. L’alternance des matériaux, caoutchouc / or rose ou platine, intensifie le caractère technologique du garde-temps. Sans parler du bracelet, dont la conception fait l’économie de cornes pour mieux s’adapter au poignet.