Prix Rolex 2016, prix tarifs Breitling, Patek Philippe, Audemars Piguet, montres Richard Mille, Jaeger lecoultre

Prix Rolex 2015, prix tarifs Breitling, montres Richard Mille, Jaeger

Actualité et information sur les montres de luxe, de haute horlogerie et de collection depuis 2004 par Fabrice Gueroux




Giraglia Rolex Cup 2009


La 57e Giraglia Rolex Cup, course franco-italienne créée en 1953, se déroulera du 14 au 20 juin
prochain. Au départ de Saint-Tropez, la flotte se dirigera vers la petite île de la Fourmigue, dans
la baie du Lavandou, première marque du parcours. Elle mettra ensuite le cap sur le rocher de la
Giraglia, au cap nord de la Corse, et coupera la ligne d’arrivée à Gênes.



Giraglia Rolex Cup 2009
L’événement

Une course légendaire

La baie du Bailli de Suffren sera également le théâtre des trois jours de régates côtières qui précèdent la course au large.

Epreuve Reine de la Méditerranée, cette course légendaire est reconnue dans l’histoire de la course croisière comme une grande classique au même titre que la Rolex Fastnet Race.

Des records de participation ont été enregistrés au cours des dernières éditions pour dépasser la barre des 200 participants en 2006. L’édition 2008 a rassemblé pas moins de 170 voiliers.

La course est organisée par le Yacht Club Italiano en étroite collaboration avec la Société Nautique de Saint-Tropez, co-organisateur pour la huitième année consécutive. Cette édition 2009 sera la treizième à être parrainée par Rolex depuis le début de son implication aux côtés de la course, en 1997.

Saint-Tropez

Tout à la fois très extraverti et très confidentiel, ce village de pêcheurs réussit à conjuguer vocation nautique et tradition de fêtes, faisant rêver le monde entier. Il est devenu en Méditerranée la terre promise des marins, conquis par sa baie exceptionnelle et son port bien abrité du mistral.

Plusieurs dizaines de manifestations nautiques s’y déroulent chaque année, contribuant à asseoir la réputation sportive de la ville.

Pour la Giraglia Rolex Cup, la cité du Bailli de Suffren se prépare à accueillir une flotte de près de 200 voiliers composée de magnifiques bateaux de course parmi les plus rapides du monde, mais également d’équipages amateurs et passionnés courant sur de plus petites unités.

Sur les eaux azurées de la baie de Saint-Tropez, le ballet des voiles offre un beau spectacle. Les petits voiliers se mesurent d’égal à égal à des monstres de course d’une technologie de pointe (mâts en carbone, quilles pendulaires…), véritables «pur-sang» des mers. Avec les systèmes de handicap, chacun a sa chance de l’emporter à l’instar de Fissa, voilier français de 12 mètres d’Ettore Yachting, et Tartaruga, le Comet 45s italien de Marco Paolucci, respectivement vainqueurs en IRC et en ORC de la course longue en 2008. Cette particularité associée au charme mythique de Saint-Tropez, fait de cet événement un rendez-vous d’exception très prisé des marins.


Le rocher de la Giraglia

La Giraglia est un immense récif dressé à la pointe nord du Cap Corse, péninsule située à l’extrême nord de l’Ile de Beauté.

Exposé de toutes parts au vent et isolé de la terre ferme durant une bonne partie de l’année, il représente un point de passage important pour toute embarcation circulant entre la Mer Tyrrhénienne et la Méditerranée.

Ce bout de rocher fut, de tout temps, un endroit stratégique. En 1573, les Génois y édifièrent une tour fortifiée de forme carrée à des fins militaires. Elle servit jusque sous Napoléon Bonaparte qui craignait les assauts de l’Amiral Nelson sur les côtes corses. La Madonnina, une statue de la vierge, a été érigée à l’extrémité sud de l’îlot dans les années 30 par une jeune femme rescapée d’une tempête alors qu’elle venait de visiter la Giraglia.

(Extrait d’un texte de Claude Cazemajou)


Des bateaux et des chiffres


• 22 concurrents au départ de la première édition en 1953.

• 12 nationalités différentes se sont retrouvées à Saint-Tropez pour l’édition 2008.

• 13 ans de partenariat Rolex. En 1997, première édition parrainée par l’horloger, 46 voiliers avaient pris le départ de la course.

• TOMAHAWK, un Swan 44 datant de 1972, propriété du français Jean-Claude Barthelemy, est le plus vieux voilier concurrent de la course (édition 2006).

• Fissa, un A40 RC (12 mètres), et Tartaruga, un Comet 45s (13,70 mètres), ont remporté
l’édition 2008 en temps compensé dans les classes IRC et ORC.

• 30 mètres est la longueur d’Alfa Romeo 2, le plus grand bateau participant en 2008.

• 10,56 mètres est la longueur du plus petit bateau, un First 31.7.

• 18h03mn15s est le dernier record de la course en temps réel établi par Alfa Romeo, en 2008.

• 13,4 noeuds est la vitesse moyenne d’Alfa Romeo sur l’ensemble du parcours en 2008.

• 7,7 noeuds est la vitesse moyenne de Tartaruga, vainqueur en temps compensé en 2008 dans la catégorie ORC.

• 2 016 places assises seront dressées pour la soirée de remise des prix à la Citadelle de Saint-Tropez, le mardi 16 juin.

• 5 245 fusées d’artifice seront tirées lors du somptueux spectacle pyrotechnique, point d’orgue de la soirée à la Citadelle de Saint-Tropez.


Rolex, partenaire de la Giraglia Rolex Cup


Rolex parraine la Giraglia Rolex Cup pour la treizième année consécutive. L’implication fidèle et active de la marque horlogère auprès de cet événement confirme sa volonté d’accompagner les exploits sportifs les plus performants et d’être toujours à la pointe de la technologie. Elle a aussi grandement encouragé le renouveau de cette course de légende.

Qualité incontestable, supériorité technique reconnue, une montre Rolex est un objet de passion, tout comme peut l’être un voilier et la pratique d’un sport nautique au plus haut niveau de compétition.

Giraglia Rolex Cup 2009
Il est naturel pour Rolex, marque mécène de précision, de soutenir un programme de courses à la voile parmi les plus prestigieuses à travers le monde. La Rolex Sydney Hobart, la Rolex Fastnet Race, la Rolex Capri Sailing Week, la Maxi Yacht Rolex Cup ou encore la Rolex Middle Sea Race font partie de la vingtaine d’événements de yachting parrainés par Rolex, chaque année.


Le programme de l’édition 2009


Samedi 13 juin

• Clôture des inscriptions aux régates côtières.

• Contrôle de jauge.

Dimanche 14 juin

• Régates côtières constituées de parcours au vent et sous le vent, et de parcours côtiers d’une longueur maximale de 35 milles dans la baie de Saint-Tropez.

Lundi 15 juin

• Régates côtières constituées de parcours au vent et sous le vent, et de parcours côtiers d’une longueur maximale de 35 milles dans la baie de Saint-Tropez.

• Dîner de presse.

Mardi 16 juin

• Régates côtières constituées de parcours au vent et sous le vent, et de parcours côtiers d’une longueur maximale de 35 milles dans la baie de Saint-Tropez.

• Clôture des inscriptions à la Giraglia Rolex Cup.

• Dîner de prestige à la Citadelle de Saint-Tropez, pour la remise des prix des régates côtières, auquel sont conviés tous les équipages de la course. Un somptueux feu d’artifice clôture traditionnellement cette soirée.

Mercredi 17 juin


• Course de la Giraglia Rolex Cup, longue de 243 milles entre le port de Saint-Tropez, l’île de La Fourmigue, le rocher de la Giraglia, et Gênes.

Jeudi 18 et vendredi 19 juin

• Premières arrivées des concurrents à Gênes.

Samedi 20 juin

• Dernières arrivées.

• Cérémonie de remise des prix organisée par le Yacht Club Italiano au Yacht Club de Gênes.


La Compétition

La course

La course est organisée par le Yacht Club Italiano et la Société Nautique de Saint-Tropez, sous l’égide de la Fédération Italienne de Voile, de la Fédération Française de Voile et en collaboration avec la Ville de Saint-Tropez et le Yacht Club de France.

Depuis 1997, l’engagement de Rolex a donné une nouvelle impulsion à la manifestation et lui a permis de renouer avec la splendeur de ses premières années.

La flotte de cette épreuve devenue mythique ne cesse de croître. Pour le Jubilé de la course, en 2002, un plateau exceptionnel de 162 voiliers avait pris le départ. L’édition 2008 a rassemblé 170 participants de 12 nationalités différentes ; le record avait été atteint en 2006 avec 202 concurrents de 13 nationalités différentes.

Cette année, la course devrait à nouveau offrir un plateau prestigieux dont les magnifiques maxis, avec leur équipement «high tech» et leur taille impressionnante, certains pouvant atteindre les 35 mètres...

Exceptionnellement, cette année, la classe IMOCA devrait être représentée par de grands noms de la course au large comme Jean-Pierre Dick sur Paprec Virbac, Kito de Pavant sur Groupe Bel, Alex Thomson sur Hugo Boss, Marc Thiercelin sur DCNS mais aussi deux voiliers espagnols, Estrella Dam et GAES (sous réserve de modifications).


Les épreuves

• Régates côtières (coefficient 1) du 14 au 16 juin Parcours au vent et sous le vent ou parcours côtiers d’une longueur maximale de 35 milles dans le golfe de Saint-Tropez.

• Course au large de la Giraglia Rolex Cup (coefficient 1) du 17 au 20 juin

Parcours méditerranéen de 243 milles: baie de Saint-Tropez – La Fourmigue - rocher de la Giraglia – Gênes.

Les concurrents peuvent s’inscrire soit pour la totalité de l’épreuve, soit pour les seules régates côtières ou encore pour la course de la Giraglia Rolex Cup uniquement.

Inscriptions auprès du Yacht Club Italiano. Tél.: +(39) 010 2461206 – www.yci.it

La flotte


La Giraglia Rolex Cup est l’occasion de découvrir, dans la tradition des grandes régates classiques, une flotte unique réunissant à la fois d’admirables maxis de plus de 20 mètres et des bateaux plus petits de 30 pieds. Les classes admises sont les suivantes :

IRC supérieurs à 23,90 mètres LOA

L’IRC est un système de mesure qui permet à de nombreux quillards de course ou de croisière, en leur attribuant un rating basé sur un système unique de correction de temps, de régater les uns contre les autres avec les mêmes chances. Le système de calcul est tenu secret et décourage les dépenses excessives à tous les niveaux. Le calcul de l’IRC est basé sur les informations fournies par les propriétaires lors de leur inscription. Les bateaux peuvent, à tout moment, être contrôlés par les autorités déléguées au rating. Lors de la Giraglia Rolex Cup, seuls les monocoques de plus de 23,90 mètres courront sous le système IRC.

IMS ORC Club supérieurs à 30 pieds LOA (Classes 0,1,2,3,4 et Mini Maxi)

L’ORC Club est une version simplifiée de la jauge ORC dont le calcul est basé sur les informations fournies par les propriétaires. Celles-ci permettent d’établir une vitesse pour chaque unité et d’appliquer aux voiliers un barème qui permettra de donner les mêmes chances à chacun. La flotte des IMS ORC Club rassemble la grande majorité des voiliers engagés dans la Giraglia Rolex Cup. Elle se répartit en trois groupes : le groupe A pour les classes 0, 1 et 2, le groupe B pour les classes 3 et 4 et la classe Mini Maxi.

First 40.7
La catégorie des First 40.7 rassemble l’ensemble des compétiteurs, inscrits à la Giraglia Rolex Cup, régatant sur un Bénéteau First 40.7.

Wally
La catégorie des Wally rassemble l’ensemble des monocoques issus de la société Wally. La taille de ces unités varie de 60 pieds (18,28 mètres) à plus de 100 pieds (33 mètres). Le classement est établi selon un système de handicap propre à ces bateaux.

Bateaux classiques
Cette classe correspond aux monocoques construits avant 1979.