Prix Rolex 2016, prix tarifs Breitling, Patek Philippe, Audemars Piguet, montres Richard Mille, Jaeger lecoultre

Prix Rolex 2015, prix tarifs Breitling, montres Richard Mille, Jaeger

Actualité et information sur les montres de luxe, de haute horlogerie et de collection depuis 2004 par Fabrice Gueroux




Jaeger Lecoultre Memovox Tribute to Deep Sea : Une réédition en hommage à la légende des montres de plongée.


Il y a des montres dont le souvenir ne s’effacera jamais car elles ont écrit une page d’histoire. La Memovox Deep Sea, premier garde-temps de plongée réalisé par la Manufacture Jaeger-LeCoultre, figure sans conteste dans le cercle étroit des instruments qui ont marqué leur temps.
Après avoir présenté en 2008 de fidèles interprétations de deux exceptionnelles montres de plongée historiques, la Memovox Tribute to Polaris 1965 et la Memovox Tribute to Polaris 1968, la Grande Maison de la Vallée de Joux poursuit son voyage à travers le temps et effectue un retour aux sources de la montre de plongée en proposant, sous le nom de Memovox Tribute to Deep Sea, une réédition de la Memovox Deep Sea de 1959. La particularité du modèle original résidait dans sa déclinaison en deux variantes, l’une destinée aux sportifs du vieux continent et l’autre aux plongeurs du Nouveau Monde. Rendant hommage à son riche passé, la Manufacture Jaeger-LeCoultre présente cette année une réédition fidèle, en séries
limitées, des deux Memovox Deep Sea de 1959 pour le plus grand plaisir des collectionneurs et amateurs de belle horlogerie.



La renaissance d’une icône

Jaeger Lecoultre Memovox
Jaeger Lecoultre Memovox
La Memovox Tribute to Deep Sea se présente dans une parfaite fidélité au modèle original, à un détail près : le boîtier a été légèrement agrandi et a passé de 39,8 à 40,5 mm afin de s’adapter aux besoins – et aux poignets – contemporains. En acier inoxydable, le boîtier reprend sur son fond le motif figurant sur la montre de 1959, composé d’un homme-grenouille entouré de bulles. Et, comme il se doit pour une nouvelle réalisation qui est un hommage adressé à travers les années à d’illustres ancêtres, la Memovox Tribute to Deep Sea se décline en deux versions, dont chacune reproduit le visage d’une des variantes historiques. Si le modèle européen offre un cadran noir mat ponctué d’index luminescents, son pendant américain se caractérise par une exécution bicolore noire/grise entourée d’une bague externe comportant une échelle graduée de cinq en cinq minutes et munie de la seule signature « LeCoultre ». Les deux versions affichent le même éventail de fonctions : heure, minutes, seconde au centre et alarme. Une couronne située à 2 heures sert à l’armage et au réglage de l’alarme alors que la couronne disposée à 4 heures est utilisée pour le remontage du mouvement et la mise à l’heure. Les deux modèles sont animés par le Calibre Memovox 956, un mouvement automatique qui intègre les derniers développements technologiques de la Manufacture et a apporté la preuve de sa fiabilité au cours des années. Ce descendant du premier Calibre Memovox à remontage manuel décrit 28 800 alternances à l’heure et assure une appréciable réserve de marche de 45 heures.

Le premier instrument au service des plongeurs

Jaeger Lecoultre
Jaeger Lecoultre
Au début des années 1950, l’humanité se consacre avec ardeur dans l’édification d’un monde neuf. L’homme moderne est dynamique et intrépide, il incarne les valeurs d’une époque tournée vers l’avenir et part à la découverte de contrées inconnues. En point de mire, il fixe le cœur inexploré des continents, l’infini du cosmos et les profondeurs océanes. En 1957, l’URSS lance le premier satellite artificiel de la Terre. Quelques mois auparavant, Jacques-Yves Cousteau et Louis Malle avaient dévoilé à un public fasciné les mystères de la vie sous-marine dans le film « Le Monde du Silence », acclamé lors de sa présentation à Cannes. L’enthousiasme du commandant Cousteau fut bientôt partagé par une foule grandissante de fervents amateurs, d’autant plus nombreux que l’invention simultanée d’une bouteille de plongée révolutionnaire favorisa la diffusion de la jeune discipline. Un sportif d’un nouveau type voit le jour et il a besoin d’instruments adaptés à la pratique de sa passion récente pour mener à bien ses missions aventureuses sur le fond des mers.

Afin de répondre à la demande des adeptes américains de ce sport en plein essor, Jaeger-LeCoultre se lance en 1959 dans un projet audacieux, le développement d’une montre de plongée. A cette époque, tout était encore à faire dans ce domaine. Aucun critère ne stipulait les exigences auxquelles devait satisfaire cette catégorie inédite de garde-temps et près de vingt ans allaient encore s’écouler avant l’adoption des normes NIHS applicables aux montres de plongée. Les horlogers et les techniciens de la Manufacture se mirent aussitôt à l’oeuvre et présentèrent la même année une montre à la fiabilité et aux performances en tous points exceptionnelles en cette période où l’exploration sous-marine faisait ses premiers pas. La Memovox Deep Sea était, en effet, la première montre de plongée au monde dotée d’une fonction alarme. Il avait fallu toute l’inventivité des ingénieurs de Jaeger-LeCoultre pour transformer le réveil habituellement présent sur les Memovox en un signal acoustique destiné à indiquer au plongeur le moment où il devait commencer son retour progressif vers la surface. En parfaite adéquation avec un principe essentiel à la Manufacture, la fonctionnalité était déjà mise au service de la sécurité.

Dans ses deux versions, le nouveau garde-temps connaît un succès fulgurant, de part et d’autre de l’océan Atlantique. Rapidement épuisée, l’icône des montres de plongée est devenue un mythe dont seuls de rares collectionneurs pouvaient encore contempler la réalité.

La Memovox Tribute to Deep Sea est éditée en deux séries limitées : 959 exemplaires à l’image du modèle « Jaeger-LeCoultre Classique 1959 » destiné au marché européen et 359 exemplaires inspirés du modèle « LeCoultre Spécial Amérique 1959 ». Le nombre des dizaines et des unités – 59 – rappelle l’année de naissance de cette montre de légende. Enfin, dans leur volonté de rendre hommage à l’un des trésors de leur patrimoine, les horlogers de la Manufacture ont choisi de recouvrir le cadran de la Memovox Tribute to Deep Sea d’une glace en plexiglas, en tout point identique à celle qui équipait les modèles historiques : un détail sans doute, mais que les connaisseurs apprécieront à sa juste mesure.

SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES

Jaeger Lecoultre
Jaeger Lecoultre
JAEGER LECOULTRE MEMOVOX TRIBUTE TO DEEP SEA

Réplique modèle «Jaeger-LeCoultre Classique 1959»

Mouvement : Mécanique à remontage automatique, Calibre Jaeger-LeCoultre 956, fabriqué, assemblé et décoré à la main
- 28 800 alternances par heure
- 23 rubis
- 7,45 mm de hauteur
- 268 composants
- 45 heures de réserve de marche
Fonctions : Heures, minutes, seconde au centre et alarme
Cadran : Noir mat avec index luminescent, indication du réveil par un triangle au centre luminescent
Boîtier : Acier
Diamètre : 40,5 mm
Glace : plexi bombé
Étanchéité : 10 bar
Bracelet : Cuir noir avec boucle à ardillon en acier
Référence: Q2028470
Série limitée à 959 exemplaires

JAEGER LECOULTRE MEMOVOX TRIBUTE TO DEEP SEA

Réplique modèle «LeCoultre Spécial Amérique 1959»

Mouvement : Mécanique à remontage automatique, Calibre Jaeger-LeCoultre 956, fabriqué, assemblé et décoré à la main
- 28 800 alternances par heure
- 23 rubis
- 7,45 mm de hauteur
- 268 composants
- 45 heures de réserve de marche
Fonctions : Heures, minutes, seconde au centre et alarme
Cadran : Noir et gris mat, indication du réveil par un triangle au centre luminescent
Boîtier : Acier
Diamètre : 40,5 mm
Glace : plexi bombé
Étanchéité : 10 bar
Bracelet : Cuir noir avec boucle à ardillon en acier
Référence : Q2028440
Série limitée à 359 exemplaires