Prix Rolex 2016, prix tarifs Breitling, Patek Philippe, Audemars Piguet, montres Richard Mille, Jaeger lecoultre

Prix Rolex 2015, prix tarifs Breitling, montres Richard Mille, Jaeger

Actualité et information sur les montres de luxe, de haute horlogerie et de collection depuis 2004 par Fabrice Gueroux




Le pays de Neuchâtel et son patrimoine horloger




Le pays de Neuchâtel et son patrimoine horloger
L’horlogerie apparut dans la Principauté de Neuchâtel dans les dernières décennies du XVIIe siècle. L’installation des horlogers à La Chaux-de-Fonds et au Locle fut lente.

Elle ne put d’emblée concurrencer Genève, mais la main d’œuvre était de bonne qualité, bon marché et, de surcroît, pas organisée, ce qui permit aux entrepreneurs de pousser à son plus haut niveau la division rationnelle du travail développée à Genève. Avec une qualité de produit légèrement moins élevée que celle du luxe genevois, mais avec des prix de revient plus bas, l’horlogerie neuchâteloise réussit, au XIXe siècle, à imposer sur le marché international une montre solide et précise, plus populaire, qui finit par éclipser la montre lémanique.

La production s’étendit au Jura vaudois, plus tard au Jura bernois, à Soleure, au Jura bâlois. À chaque récession, les inquiétudes firent naître de nouveaux projets, comme, vers 1890, la montre Roskopf, simplifiée et d’un prix abordable ou, dans les années 1980, la Swatch. Marx et Engels prirent les manufactures horlogères comme modèles de leurs réflexions les plus avancées sur le développement du capitalisme, tandis que Kropotkine et Bakounine trouvèrent, dans l’aspiration à la liberté des travailleurs horlogers du Jura, des sources pour l’invention de l’anarchisme. Par l’importance de la population occupée à produire ou à assembler des pièces de montre, en atelier ou à domicile, par l’efficacité des manufactures, par l’importance économique du secteur horloger, dont la quasi-totalité de la production s’exporte à l’étranger, par l’étonnant niveau de technologie qu’on rencontre dans les bourgades ou dans les villages restés relativement petits et ruraux, la civilisation horlogère des montagnes jurassiennes n’a pas fini d’étonner.

Dans le temps présent, soumis à tous les doutes, une relecture de cette histoire s’impose !

Elle devra viser à l’exhaustivité, en relisant dans le détail les conceptions des horlogers du Pays de Neuchâtel, sans négliger d’examiner les outils, les ateliers, l’architecture des lieux de fabrication de nos montres. Mieux encore, il faudra ouvrir le débat sur le rôle de l’horlogerie dans la société où la montre est devenue un signe de reconnaissance sociale.

Un regard particulier permettra de suivre les stratégies de notre horlogerie face à la mode, la voiture, le sport, la recherche scientifique et la culture, sans oublier les vedettes, les stars qui prêtent leurs noms aux marques prestigieuses en permettant le développement d’une nouvelle croyance par le grand public sans pour autant omettre les initiés.

392 Pages • ill. couleur et • Format : 25 x 30.5 cm.
Prix : CHF 175.00 • € 134.60