Prix Rolex 2016, prix tarifs Breitling, Patek Philippe, Audemars Piguet, montres Richard Mille, Jaeger lecoultre
Actualité et information sur les montres de luxe, de haute horlogerie et de collection depuis 2004 par Fabrice Gueroux



Montre Rotonde de Cartier Astrocalendaire



La Rotonde de Cartier Astrocalendaire incarne une nouvelle vision du quantième perpétuel grâce à la créativité de sa conception et de son affichage en amphithéâtre. La montre Rotonde de Cartier Terre et Lune, quant à elle, détourne le tourbillon de son rôle strictement horloger, où il est un gage de précision et de prestige, pour servir de toile de fond à l’affichage, sans aiguille ni guichet, des phases de la lune.



La montre Rotonde de Cartier Astrocalendaire métamorphose l’essence même du fonctionnement et de l’apparence du quantième perpétuel. L’idée consiste pour la Maison à inventer un affichage central créatif issu d’une conception révolutionnaire.
En effet, l’affichage du calendrier perpétuel en plus d’offrir une grande facilité de lecture présente à la fois un design original et raffiné. Le relief qui est dessiné est conçu comme un amphithéâtre offre une lecture tridimensionnelle, disposé en étages et concentrique, l’affichage des fonctions du quantième perpétuel se déroule au fil de différents niveaux : le jour est indiqué sur le premier. Il est suivi du mois sur le second, lui-même surplombé par la date. De fins guichets se déplacent le long de ces gradins. La dernière fonction du quantième perpétuel est indiquée, quant à elle, par une aiguille située au dos de la montre, précisant la nature de l’année : bissextile ou non. Cette lecture des indications du quantième perpétuel relève d’une véritable prouesse technique, au delà naturellement de la difficulté même du quantième perpétuel, la juxtaposition des douze mois, sept jours de la semaine, la date sur 31 jours ainsi que l’année, le tout dans quelques centimètres diamètres sans en négliger la facilité de lecture. 
 
 
Montre Rotonde de Cartier Astrocalendaire

Naturellement la création d’un quantième perpétuel demande de très grandes compétences horlogères mais là véritable prouesse technique des horlogers de Cartier réside dans la rupture avec la conception des quantièmes perpétuels traditionnels, ce garde-temps inaugure une alternative qui permet de prévenir les risques de casse, de résoudre les erreurs de réglage et d’améliorer la chronométrie. En effet, partiellement breveté, le système de rouages du mouvement 9459 MC de la Rotonde de Cartier Astrocalendaire substitue aux mécanismes traditionnels à bascules et ressorts un mécanisme à roues qui limite substantiellement les risques de casse lors d’un remontage excessif aux plages horaires déconseillées. La conception traditionnelle du quantième perpétuel interdit toute correction manuelle plusieurs heures avant et après minuit, sous peine de casse. Les ajustements qui se font par quatre minuscules poussoirs sur le flanc de boîte sont peu pratiques et jamais clairement identifiés. Cette difficulté d’utilisation n’existe plus grâce à un réglage par la couronne. En plus du réglage traditionnel de l’heure et de la minute, elle contrôle aussi l’indicateur de la date et de celui du mois. Par ailleurs, la possibilité de corriger les fonctions en avant aussi bien qu’en arrière permet d’en faciliter la manipulation.
Enfin la montre Rotonde Astrocalendaire de Cartier accueille au centre de cet «amphithéâtre» un tourbillon volant, complication emblématique de la collection de Haute Horlogerie. Elle est certifiée Poinçon de Genève d’après les exigences stipulées par son nouveau règlement. En effet, le calibre à remontage automatique 9459 MC est assemblé et réglé dans les nouveaux ateliers de Haute Horlogerie Cartier situés en plein cœur de la ville de Genève, à l’étage de la boutique Cartier de la rue du Rhône. Ses finitions ont été réalisées selon les standards de la plus prestigieuse des certifications horlogères.
 
 

Caractéristiques techniques : 

Complication tourbillon, quantième perpétuel à affichage circulaire, calibre 9459 MC Montre certifiée Poinçon de Genève
Boîtier platine
Diamètre 45 mm
Couronne perlée en platine ornée d’un saphir cabochon bleu Glace saphir
Fond saphir
Cadran de couleur argenté
Lunette platine
Aiguilles en forme de glaive en acier bleui
Épaisseur 15,1 mm
Bracelet en alligator noir
Mouvement mécanique Manufacture à remontage automatique, calibre 9459 MC, tourbillon et quantième perpétuel à affichage circulaire, montre certifiée Poinçon de Genève
Diamètre d’encageage 14 lignes, soit 31,38 mm
Diamètre total 32 mm
Épaisseur 8,1 mm
Nombre de rubis 51
Nombre de pièces 382
Balancier 21 600 alternances / heure Réserve de marche environ 50 heures
Série limitée et numérotée de 100 pièces.


Alison GUEROUX


Facebook
Linkedin
Instagram
Twitter