Prix Rolex 2016, prix tarifs Breitling, Patek Philippe, Audemars Piguet, montres Richard Mille, Jaeger lecoultre

Prix Rolex 2015, prix tarifs Breitling, montres Richard Mille, Jaeger

Actualité et information sur les montres de luxe, de haute horlogerie et de collection depuis 2004 par Fabrice Gueroux




REPETITION SOUVERAINE : UNE REPETITION MINUTES EXTRA PLATE ET ULTRA LEGERE


François-Paul Journe est en perpétuelle recherche pour inventer et réaliser des garde-temps aussi innovants que fonctionnels. Ainsi la réunion de ces exigences crée la Répétition Souveraine pour cette répétition minutes extra-plate.




REPETITION SOUVERAINE : UNE REPETITION MINUTES EXTRA PLATE ET ULTRA LEGERE
Après la Sonnerie Souveraine, la Répétition Souveraine est la réalisation la plus sophistiquée et complexe de la collection Souveraine ; elle exige la plus grande habileté technique des horlogers qui ont la charge de l'assembler.
A ce jour, la plus ancienne montre à répétition minutes connue a été réalisée à Friedberg, (Allemagne), vers 1710. Son invention permit ainsi de connaître l’heure pendant la nuit en actionnant un poussoir placé sur le pendant du boîtier. Les marteaux sonnaient sur une cloche les heures, les quarts et les minutes.
En présentant cette nouvelle répétition minutes ultra plate, François-Paul Journe a une fois encore placé la barre des montres d'exception au plus haut niveau. Le point déterminant dans la création de la Répétition Souveraine fût de faire une répétition minutes qui marque l’histoire des sciences horlogères.
Une construction originale et inédite fût nécessaire pour la réalisation de ce mouvement extra plat de seulement 4.00 mm d’épaisseur. En la regardant, on ne devinerait jamais le mécanisme compliqué qui se cache derrière la simplicité du cadran en argent guilloché orné d'aiguilles en acier bleui. Ressemblant à celui du Chronomètre Souverain, le cadran laisse à peine deviner la discrète ouverture placée entre 9 et 10 heures par laquelle apparaissent les marteaux de la sonnerie qui sonneront les heures, les quarts et les minutes en tirant une délicate glissière dentelée placée sur la tranche du boîtier. Ce développement de François-Paul Journe a fait l’objet de deux brevets.
Son mouvement extra plat en or 18 carats et son boîtier en acier donnent à cette montre une étonnante légèreté puisqu’elle pèse seulement 67 grammes, bracelet compris. Cela fait de la Répétition Souveraine l’une des complications les plus légères au monde


REPETITION SOUVERAINE : UNE REPETITION MINUTES EXTRA PLATE ET ULTRA LEGERE
Unique mécanisme Breveté de la Répétition Souveraine

Deux développements techniques essentiels ont permis à F.P.Journe de construire un mouvement à répétition minutes extra-plat.
Le premier, sont les gongs très plats du même type que ceux de la Sonnerie Souveraine produisant un son plus fort et plus clair qu’un gong traditionnel. Comme ces gongs sont montés sous le cadran, au lieu d’être placés de façon traditionnelle autour du mouvement, ils permettent d’obtenir un espace plus important pour les mécanismes et de s'inscrire dans son environnement.
Le second est une innovation du système des râteaux et du mécanisme des marteaux, qui prennent beaucoup moins de place que dans un système conventionnel. La Répétition Souveraine F.P.Journe utilise le même marteau pour marquer les heures et les minutes. Une pause est ainsi automatiquement insérée entre le tintement de l’heure et celui de la minute lorsqu’il n’y a pas de quart. Les quarts d’heure sonnent d’une manière habituelle avec deux tintements différents. Un volant inertiel contrôle la vitesse des sonneries, éliminant de ce fait le bruit d’arrière plan habituellement associé aux ancres traditionnelles.
Si le style de F.P.Journe est quelque fois copié, la complexité de sa technique l’est beaucoup moins facilement. C’est ainsi, qu’après avoir créé la Grande Sonnerie, une montre cotée 10/10 sur l’échelle des complications, François-Paul Journe poursuit avec cette autre pièce exceptionnelle, la première montre-bracelet à Répétition Minutes extra-plate.
Boitier

Aucun autre métal ne résonne comme l’acier. Dans son style sans compromis, F.P.Journe choisit la performance et la fonctionnalité en premier, ainsi le boîtier de la Répétition Souveraine est également en acier comme celui de la Sonnerie Souveraine pour une meilleure transmission du son.

Mouvement

Le mouvement mécanique est à remontage manuel, avec platine et ponts en or rose 18 carats. Deux barillets opèrent en parallèle afin de fournir une force stable durant une réserve de marche de 56 heures. Le balancier sans raquette, à inertie variable répartie par quatre poids placés en opposition pour un réglage dynamique, oscille au rythme de 21,600 alternances par heure.

Plus de composants dans un plus petit volume

Alors que la Répétition Souveraine partage son héritage technique avec le Chronomètre Souverain, la complexité de la Répétition Minutes demande presque deux fois plus de composants. Malgré cela, François-Paul Journe a réussi à produire un mouvement d'à peine 4mm d'épaisseur.


REPETITION SOUVERAINE : UNE REPETITION MINUTES EXTRA PLATE ET ULTRA LEGERE
Fiche Technique - Répétition Souveraine

Caractéristiques principales: Répétition minutes à la demande
Un verrou pour le déclenchement de la répétition minutes
Tige de remontoir à 2 positions
Correction de l'heure en position 2
Remontage manuel
Particularités: 2 barillets en parallèles
Echappement linéaire, roue d'échappement avec 15 dents
Balancier à 4 masselottes réglables
Spiral plat Anachron
Cadran : Argent
Zone centrale ornée d’un guillochage Clous de Paris
Finition moirée de la petite seconde et de l’indication de la réserve de marche
Cercle d’heures satiné
Aiguilles bleuies
Affichage en Bleu: Heures et minutes au centre
Petite seconde à 7h30
Réserve de marche à 3h00
Vision sur les marteaux de sonnerie
Boîte: Métal: acier
Diamètre: 40.00 mm
Hauteur: 8.65 mm
Mouvement: Calibre N° 1408
Platine et ponts en or rose 18-carats
Remontage manuel: 38 tours de tige de remontoir
Réserve de marche: 56 heures +/- 2 heures
Diamètre Mouvement : 31.6 mm
Hauteur Mouvement : 4.00mm
Hauteur avec aiguilles: 4.64 mm
Nombre de rubis: 33
Balancier: Fréquence: 21,600 v/h (3Hz)
Amplitude: 0h à plat > 320°, 24h à plat > 280°
Inertie: 10.10 mg/cm2
Angle de levée: 52°
Porte-piton mobile
Sans raquette
Virolage soudé laser
Piton GE goupillé
Décoration: Haut de gamme
Perlages sur platine
Côtes droites sur ponts
Gravages 3D
Têtes de vis polies et anglées
Goupilles à bouts bombés polis
Pièces acier décorées main
Nombre de pièces: Mouvement sans cadran: 320
Montre avec boîte sur cuir: 364




Vous aimerez aussi : JP JOURNE COLLECTION OCTA