Prix Rolex 2016, prix tarifs Breitling, Patek Philippe, Audemars Piguet, montres Richard Mille, Jaeger lecoultre

Prix Rolex 2015, prix tarifs Breitling, montres Richard Mille, Jaeger

Actualité et information sur les montres de luxe, de haute horlogerie et de collection depuis 2004 par Fabrice Gueroux




U-BOAT touché par la contrefaçon


La firme italienne n'a pas été épargnée par la contrefaçon. Friands de marques équipées de mouvements ETA, les contrefacteurs n'hésitent pas à copier toutes les marques en vogue, la montre... comme le calibre.



U-BOAT touché par la contrefaçon

U-Boat MS. Les contrefacteurs se sont attaqués à copier le modèle. Ils n'ont pas hésité à copier chaque détail, mais fort heureusement pour la marque... d'une qualité inférieure.

Les marques sont confrontées à des contrefaçons de qualité de plus en plus poussée, à quelques détails près. Voici ces détails, qui je l'espère, vous permettront de faire la différence dans vos achats sur Internet, ou avec un vendeur en direct.

U-BOAT touché par la contrefaçon

U-BOAT touché par la contrefaçon

Le devant de la montre reste toujours le principal problème lors de l'identification de la montre. Ici, bien peu de différence si ce n'est la qualité générale. Il vous faudra ici soit une bonne loupe, soit une photo très précise du cadran pour effectuer une identification efficace. Effectivement, la principale différence, et la plus visible, réside dans la qualité de la peinture des aiguilles. Sur la contrefaçon, peinture succincte, sur l'originale, peinture bien épaisse, laquée et bombée. vue de très près, elle donne l'impression d'une plastification brillante.

Venons en maintenant au dos de la montre. Ici, calibre identique, le mouvement ETA étant très bien copié, voire même équipé d'une mouvement original pour certaines contrefaçons.
Le marquage sur l'original est gravé, sur la contrefaçon, il est simplement marqué au laser, ce qui permet ici d'identifier la montre très rapidement.

U-BOAT touché par la contrefaçon


U-BOAT touché par la contrefaçon

Le détail du marquage est moins visible sur le flanc de la montre car les contrefacteurs n'ont pas utilisé le laser. La marque est gravée dans le boîtier comme l'originale. Moins précis et moins creusé, il va falloir vraiment regarder dans le détail. Le mieux est d'incliner la montre à 45° pour apprécier la différence. De face, peu de différence. Mais la montre originale, une fois inclinée, permet d'observer la différence par la profondeur de sa gravure (dernière photo en bas).

U-BOAT touché par la contrefaçon

U-BOAT touché par la contrefaçon

U-BOAT touché par la contrefaçon

Dernier détail et non des moindres, le couvercle de la montre. Sur l'originale, il dépasse très légèrement du boîtier plus large de quelques dixièmes de millimètre. Le joint est bien pressé et donc le couvercle fait parfaitement corps avec le boîtier. Sur la contrefaçon, ce dernier laisse apparaître un léger jour. C'est ce qui fait aussi la différence entre une montre étanche à 1000 pieds et une montre avec laquelle vous pouvez tout juste prendre une douche sans courir le risque que cette dernière prenne l'eau...