Prix Rolex 2016, prix tarifs Breitling, Patek Philippe, Audemars Piguet, montres Richard Mille, Jaeger lecoultre
Actualité et information sur les montres de luxe, de haute horlogerie et de collection depuis 2004 par Fabrice Gueroux



Zénith chronométreur officiel ... Lancement officiel du 24eme Tour Auto :



Ce lundi 20 avril sous la Nef du Grand Palais était lancée la 24e édition du Tour Auto. Une journée consacrée aux présentations officielles et aux ultimes contrôles techniques avant le bitume et la poussière d’une compétition très attendue. Départ de Paris le 21, pour une arrivée à Biarritz le 25.



Ce 20 avril était aussi une inauguration pour Zenith ! L’annonce de sa première en tant que chronométreur officiel de l’épreuve, celle de sa participation en tant que compétiteur avec 3 pilotes et 1 co-pilote et la présentation de son nouveau chronographe conçu pour l’événement, la El Primero Chronomaster 1969 Tour Auto Edition

Zenith entre dans la légende d’une course légendaire 
Avec sa première édition en 1899, le Tour Auto est la plus ancienne épreuve automobile encore en activité. Alignant des bolides de collection, son parcours avec endurance associe course de vitesse, rallye voiture par voiture, course en peloton entre autres épreuves. Cette compétition reste incontournable dans le calendrier sportif international et dans la mémoire des passionnés notamment pour sa « grande époque » de 1951 à 1986. Depuis 1992, Peter Auto en est l’organisateur avec le Tour Auto Optic 2ooo. Depuis cette date, le parcours est renouvelé chaque année pour permettre une rencontre avec le public aux 4 coins de la France. 
Ce 20 avril 2015, tout était réuni pour refléter l’authenticité et le prestige d’une course de légende.

Il y avait le décor. Majestueux. Le Grand Palais et sa verrière, merveille architecturale, qui fut le cadre historique du 1er Salon de l’Automobile en 1901 et jusqu’en 1961.
Il y avait les quelques 233 bolides de collection inscrits au départ : BMW, Ferrari, Porsche, Jaguar, Renault, Citroën, Lancia ou Ford, les plus grandes marques étaient représentées par leurs modèles des plus mythiques. Ceux ayant couru le Tour Auto entre 1951 et 1979 - la condition pour être admis à y participer.
Il y avait des guest stars. Chaque année, les organisateurs invitent un type particulier de voitures à concourir. L’édition 2015 a choisi la barquette, voiture de course reconnaissable à son design ouvert sans toit ni pare-brise. Cinq au total qui constitueront un peloton de choix. Avis aux connaisseurs : rien moins qu’une Ferrari 500 Mondiale de 1954, une Osca 1500 de 1954, une Porsche 550 A de 1956, une Lotus Eleven 1500 de 1956 et une Maserati 200 SI 1957 ! 
Présents également les compétiteurs. Parmi les concurrents privés embarqués dans leur propre véhicule, des notoriétés et champions, Yannick Dalmas et Gérard Larrousse, six victoires aux 24 ans du Mans à eux deux au volant d’une BMW M4, Olivier Panis et ses dix saisons en Formule 1, ou les allemands Jürgen Barth et Jochen Mass… sans oublier Félix Baumgartner, pilote sous l’étoile Zenith au volant de sa Mercedes 300 SL de 1955.
… et surtout il y avait l’ambiance ! Celle vibrante ou vrombissante ( !) d’un public de passionnés et de connaisseurs en totale communion. Excités, émerveillés, enivrés par ce moment et la sensation - intraduisible - d’être là, au milieu du brouhaha, conscients de vivre ensemble un événement unique. Quelque chose de magique !

Zenith et Félix Baumgartner acteurs de l’événement
Félix a joint sur l’espace Pop-Up de Zenith, Aldo Magada, CEO de la marque pour une présentation officielle. Aldo Magada a dit toute sa fierté et la joie pour la marque d’être chronométreur officiel de la compétition, d’y concourir avec 3 champions (il participera lui-même en tant que co-pilote) et d’entrer ainsi dans la légende du Tour Auto.
 

Présent à ses côtés, Félix a transmis son enthousiasme et son plaisir de prendre le volant pour Zenith : « J’ai bien l’intention de profiter de cette compétition et de prendre beaucoup de plaisir à conduire ! ».
Autre temps fort. La présentation de la El Primero Chronomaster 1969 Tour Auto Edition spécialement conçue pour l’événement. Ce modèle de haute horlogerie à l’esprit sportif et au design très automobile concentre tout le savoir-faire Zenith. Appelé à devenir un chronographe de référence pour les pilotes et amateurs de bolides classiques, la El Primero Chronomaster 1969 Tour Auto Edition est éditée en série limitée à 500 exemplaires.

Voilà pour les grands moments de cette folle journée ! Que dire de plus, si ce n’est qu’organisateurs, partenaires, compétiteurs et bolides sont fin prêts et que tous vrombissent d’impatience ! 
Alors top chrono pour la compétition qui fera prochainement étape dans les villes de Clermont-Ferrand (22 avril), Toulouse (23 avril), Pau (24 avril) et Biarritz (25 avril).


Facebook
Linkedin
Instagram
Twitter