Prix Rolex 2016, prix tarifs Breitling, Patek Philippe, Audemars Piguet, montres Richard Mille, Jaeger lecoultre
Actualité et information sur les montres de luxe, de haute horlogerie et de collection depuis 2004 par Fabrice Gueroux



CONTREFAÇONS : LES MARQUES AFFÛTENT LEURS ARMES





CONTREFAÇONS : LES MARQUES AFFÛTENT LEURS ARMES

« Il s’agit d’utiliser tout l’arsenal de mesures possibles pour enrayer un phénomène qui prive l’horlogerie suisse de 5 à 7% de chiffre d’affaires en moyenne chaque année», rappelle Jean-Daniel Pasche, président de la Fédération horlogère (FH). Réunis dans un groupement anti-contrefaçons, une trentaine de membres affûtent leurs armes, les plus classiques comme les plus sophistiquées. Dans ce cadre, où se côtoient Rolex, le groupe Richemont, les marques de Swatch Group, Audemars Piguet, Raymond Weil ou Breitling, les actions communes sont la règle.

Formation des douaniers

Elles passent par la sensibilisation et la formation des autorités douanières. En 2006, avec d’autres secteurs d’activité comme le textile ou le software, ce groupement est intervenu auprès de 600 douaniers dans différents pays. Le service juridique et le service anti-contrefaçons de la FH fournissent des analyses techniques, utilisées par les marques ou auprès des tribunaux par des experts dûment mandatés. Plus offensives, des actions de saisie se déroulent plusieurs fois l’an en Amérique latine, en Asie mais aussi en Europe.

Depuis 2007, de telles actions coup de poing ont déjà été menées en Italie et en Turquie.
En Asie, toute une panoplie d’interventions est mise en place avec le centre de la Fédération horlogère, à Hong Kong. Il déploie ses efforts avec le soutien d’intervenants locaux dont le nom est gardé secret. La lutte anti- contrefaçons s’organise tous azimuts et prend parfois la forme de véritables raids. «Sur le terrain, détecter les faux et trouver la source se fait en accord avec les autorités policières locales, poursuit Jean-Daniel Pasche.

Il s’agit de saisir les copies, de les détruire et d’essayer autant que possible de faire fermer les unités de production qui les fabriquent».

(Françoise Lafuma/Edition n°7 – Juillet/Aout 2007) 
. Extrait du HH Magazine online– www.hautehorlogerie.org Rubrique: « Sur le front de la contrefaçon »

© 2009. Fondation de la Haute Horlogerie. Tous droits réservés.


Facebook
Linkedin
Instagram
Twitter