Prix Rolex 2016, prix tarifs Breitling, Patek Philippe, Audemars Piguet, montres Richard Mille, Jaeger lecoultre
Actualité et information sur les montres de luxe, de haute horlogerie et de collection depuis 2004 par Fabrice Gueroux



HAMILTON CODE BREAKER, UNE HAMILTON QUI FAIT VOYAGER LE TEMPS



La nouvelle Code Breaker est une montre incroyable qui serait à l’aise dans n’importe quel film pointu de science-fiction. A l’image des scénarios du genre qui adorent expédier les spectateurs dans le passé ou le futur, cette montre propulse l’idée même de garde-temps dans une ère totalement inédite. Sa boîte massive en titane crée un univers temporel absolument unique tandis que d’autres détails de son design projettent l’imaginaire dans le registre des coffres-forts, des bulldozers et des navettes spatiales.



HAMILTON CODE BREAKER
HAMILTON CODE BREAKER

Les effets spéciaux

La Code Breaker est virtuellement devenue une icône avant même de quitter la planche à dessin.
Son boîtier carré peut endosser, selon le modèle, toute une palette de rôles : titane brossé, PVD noir ainsi que placage PVD or jaune ou rose figurent tous parmi les teintes du prochain arc-en-ciel. Elle est disponible en deux grandeurs et avec deux mouvements, la plus grande étant équipée d’un mouvement auto chrono. Plusieurs sont dotés d’un bracelet en caoutchouc dont l’aspect rappelle les chenilles d’un bulldozer prêt à affronter n’importe quel terrain, surface lunaire compris. La version PVD or ainsi que les versions blanches du plus petit des modèles automatiques sont également proposés avec un bracelet cuir surpiqué. Dans son interprétation PVD or, le plus grand modèle est assorti à un bracelet en cuir de queue de caïman brun foncé.

Captures d’écrans

Soigner les détails est un must dans la réalisation d’un film de science-fiction. Il en a été de même lors de la conception de la Code Breaker. Les bords supérieur et inférieur de la boîte sont frangés de petites boules d’acier en relief. Les index bien visibles qui courent autour des anneaux principaux du cadran noir ou blanc contribuent à créer cet aspect caractéristique d’instrument de navigation intemporel. Les compteurs du chrono reflètent également ce style high-tech. A droite de la boîte, deux boutons ergonomiques et une couronne officient comme l’ultime panneau de contrôle pour voyager le temps.

Célébrer une tradition dans la science-fiction

Hamilton entretient depuis 1968 une relation étroite et durable avec les films de science-fiction.
C’est cette année-là que « 2001 : Odyssée de l’espace », le film aux effets visuels inédits réalisé par Stanley Kubrick, est sorti sur les écrans. La montre de poignet et l’horloge de bureau spécialement créés par Hamilton y figuraient. Depuis, la marque a obtenu des rôles dans plus de 20 films de science-fiction, et notamment dans « Je suis une légende », « Men in Black », « La guerre des mondes », « Independance Day » et « The Hulk ». Hamilton a maintes fois prouvé être sur son terrain de prédilection quand il s’agit de réunir le temps et la technique. Hier, aujourd’hui et demain.

Données techniques

Diamètre 38.5 mm x 37 mm
Matériau Titane
Cadran noir / blanc
Bracelet Caoutchouc noir / caoutchouc blanc / cuir blanc
Mouvement Automatic 2671
Verre Saphir
Etanchéité 50 m

Prix conseiller : 1395 euros


Facebook
Linkedin
Instagram
Twitter