Prix Rolex 2016, prix tarifs Breitling, Patek Philippe, Audemars Piguet, montres Richard Mille, Jaeger lecoultre
Actualité et information sur les montres de luxe, de haute horlogerie et de collection depuis 2004 par Fabrice Gueroux



Tempus fugit…



En guise de prologue au prochain week-end de fête des Puces de Paris-Saint-Ouen consacré cette année au temps – celui qui passe, bien-sûr –, le marché Dauphine accueille le dimanche 14 octobre sa première bourse horlogère : TemPuces.



Le plus beau grenier du monde et ses nombreux marchands spécialistes en horlogerie accueillent tous les week-ends les passionnés dans le dédale des marchés d’antiquités. Parmi, ceux-ci, le marché Dauphine a contacté Olivier Fort, l’un des créateurs de Rocollection, rendez-vous de collectionneurs de montres, stylos, briquets et couteaux anciens créé en 2010 (qui succédait à quatre éditions du salon Men’s World) et qui se tiendra le 11 novembre prochain au cœur du 4e arrondissement de Paris. Celui-ci, conjointement avec l’Association des Marchands de Dauphine, va donc tenir le premier salon des montres de collection des Puces de Saint-Ouen. Cette manifestation qui accueillera entre 30 et 40 exposants sera parrainée par Didier Guedj, expert horloger près les commissaires-priseurs. Il présentera à l’occasion du salon plusieurs pièces destinées à de futures ventes aux enchères et pourra expertiser sur demande du public ou des marchands tous types de montres et horloges. Le public pourra profiter d’une balade toujours passionnante sur le plus grand marché aux puces du monde et, au marché Dauphine en particulier, visiter les différentes boutiques de spécialistes en horlogerie qui en animent les allées, sur deux niveaux. Le week-end suivant, ce sera la traditionnelle Nuit des Puces, le vendredi 19 octobre, avec des animations dans les marchés et, à Dauphine, des musiciens, chanteurs et acteurs proposeront un voyage musical à travers le temps parallèlement au lancement de l’exposition-vente En attendant, asseyez-vous, organisée par Gaëlle Gueidier jusqu’au 19 novembre, qui proposera une visite sur le thème du siège, accessoire particulièrement lié au temps qui passe (trop vite !)…

Tempus fugit…



Facebook
Linkedin
Instagram
Twitter